Menu Fermer

La grande histoire du LOSC

Votre avis sur ce livre ?

Fiche info du livre

La grande histoire du LOSC

Patrick Robert

B00FN44ST2 – 6 septembre 2012 – EUR 102,41

Hugo Sport

 

Extrait : C’est par sa réussite récente, son retour parmi l’élite du football français et son apparition marquante au niveau européen que le L.O.S.C. a renoué avec un passé glorieux, jusque-là fait de photos jaunies, recouvertes de poussière.

Car il faut savoir que ce club, né en 1944 de la fusion entre l’Olympique Lillois et le Sporting Club Fivois, deux  » grands d’avant-guerre « , fut l’incontestable n°1 du football hexagonal sur la décennie ayant suivi la Libération. Ses joueurs, dont la plupart étaient internationaux, accumulaient alors les victoires en Coupe et en Championnat, constituant une équipe solide et directe, de laquelle émanait une impression de puissance et d’invincibilité.

Pourtant le déclin survint, à la fois brutal et inexorable. Alors, pendant 40 ans, le L.O.S.C. vécut un parcours chaotique, fait de hauts et de bas, avec quelques sursauts (cinq titres de Ligue 2), quelques exploits, plusieurs tentatives de renaissance et de transformation… Vaines toujours, car le football évoluait plus vite que le club et que, dans la région du Nord, longtemps confrontée à d’autres problèmes, le football n’était pas un enjeu majeur aux yeux des décideurs politiques et économiques.

Il fallut la privatisation du football professionnel pour que la mue décisive s’opère. Grâce à une véritable stratégie d’entreprise, une politique d’investissement en infrastructures, des objectifs précis et une excellence au niveau de la Formation, le L.O.S.C. a fait une réapparition remarquée au sommet de notre football. Son doublé Coupe-Championnat de 2011 l’a réinstallé le vieux L.O.S.C. à une place qu’il n’aurait jamais dû quitter.

C’est cette histoire longue et tourmentée que ce livre vous propose. Elle est passionnante car, au-delà de son aspect sportif, elle repose sur la richesse d’une aventure humaine jalonnée de portraits marquants, de figures fortes, d’hommes déterminés, tous imprégnés des valeurs nordistes.

Déjà en 1946, on entonnait: – » Le L.O.S.C. est bâti sur pierre! Non, le L.O.S.C. ne périra pas. » C’était déjà vrai…

 

Intéressé par ce livre ?

Voici le lien Amazon pour le commander et soutenir ce site

 

Par le même éditeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *