Menu Fermer

Massimilliano Allegri – Gagner c’est si simple : en 32 règles de coaching [CRITIQUE]

Votre avis sur ce livre ?
Gagner c'est si simple : en 32 règles de coaching Couverture du livre Gagner c'est si simple : en 32 règles de coaching
Massimilliano Allegri
Marabout
22 janvier 2020
272 pages

Dans son livre, Massimiliano Allegri revient sur ses victoires et ses défaites et tire des conclusions de sa carrière d'entraîneur. L'entraîneur toscan a mené plusieurs fois ses équipes à la victoire, comme la Juve, championne d'Italie cinq fois d'affilée de 2015 à 2019. Son expérience du terrain, ses connaissances de la stratégie et une observation fine de ses joueurs lui permettent d'être l'un des meilleurs entraîneurs au monde. De l'état d'esprit des joueurs à leur condition physique, Allegri analyse tout élément pouvant mener au succès. "Authenticité, leadership et une pointe d'empathie" sont les meilleurs moyens selon lui de guider vers les sommets les joueurs qu'il entraîne. Il a synthétisé dans ce livre ses connaissances du management en 32 règles qui servent de base à sa philosophie et font gagner ses équipes.


CRITIQUE

Gagner c’est si simple, paru en Janvier 2020 chez Marabout, est un ouvrage signé Massimiliano Allegri.

Ce livre est la confession de tout ce que Massimiliano, coach à succès du Milan AC, puis de la Juventus Turin (5 titres de champions d’Italie consécutifs de 2015 à 2019) a appris sur le football et le monde du football depuis 40 ans. Dans ce livre, vous trouverez l’exposé de ses règles fondamentales, leur application dans des épisodes vraiment vécus. Massimiliano Allegri a synthétisé ses connaissances du management en 32 règles qui servent de base à sa philosophie et mènent à la victoire. Ce sont des maximes qui servent à développer différents axes de sa pensée.

Cette construction part donc de ses réussites, ses échecs, de ses réflexions et de ses remises en question.

Allegri parle de son point de vue d’entraîneur-manager à succès dans l’un des clubs de football les plus importants du monde.

Il permet au lecteur de comprendre son état d’esprit dans la gestion de lui-même et de ses joueurs, surtout dans les moments de tension maximale.

 

Les chapitres

 

Sa mentalité se décline en 32 règles simples, chacune constituant un chapitre.

Règle 1.   Si on nous en avait appris moins, on en saurait plus

Règle 2.   Le football est facile : il suffit de faire le contraire de l’adversaire

Règle 3.   La simplicité est ce qu’il y a de plus difficile

Règle 4.   Je veux des joueurs qui pensent, pas des poulets en batterie

Règle 5.   Authenticité, leadership et une pointe d’empathie

Règle 6.   Si on veut cultiver le talent, il faut permettre aux jeunes de s’exprimer

Règle 7.   Laisse-toi guider par tes sensations. Sauf en situation de stress

Règle 8.   La fenêtre temporelle pour profiter du hasard est toujours étroite

Règle 9.   Voir trop de positif vous prive d’énergie

Règle 10. On ne peut pas se contenter de ses qualités, on doit toujours progresser

Règle 11. Pour atteindre des pics de performance, on doit permettre aux joueurs de déconner créativement

Règle 12. Il est fondamental de dire aux joueurs trois choses, seulement trois

Règle 13. Pour gagner un championnat de plus, on doit encaisser moins de buts que nos concurrents

Règle 14. Avoir de l’autorité. Pas être autoritaire

Règle 15. Les principaux acteurs sont toujours les joueurs

Règle 16. Le football est comme la vie : tout est affaire d’équilibre

Règle 17. Donne toujours au joueur ce dont il a besoin, pas ce qu’il veut

Règle 18. Entraîneur-manager, je construis une équipe gagnante

Règle 19. Plus on est content de soi et moins on a de chances de gagner

Règle 20. Toujours choisir des collaborateurs meilleurs qu’on ne l’est pour déléguer

Règle 21. Si tu veux gagner, visualise le match dans ta tête

Règle 22. Un bon manager apporte des solutions, pas des problèmes

Règle 23. L’équipe devient responsable quand elle sait allumer le moteur et le couper seule

Règle 24. L’organisation doit être au service du talent et de l’imagination

Règle 25. Au foot, on marque, on passe ou on court

Règle 26. Tout le monde peut jouer au ballon, mais tout le monde ne sait pas jouer au football

Règle 27. Si on ne peut pas gagner, essayons de terminer le match en gardant le contrôle du ballon

Règle 28. Si on imagine un concept de la bonne façon on peut le dessiner

Règle 29. On s’entraine pour jouer comme on sait jouer

Règle 30. Les athlètes sont comme les chevaux : parfois, il faut les mettre au pré

Règle 31. Les chiffrent aident à présenter les faits. Les conseils donnent de l’énergie

Règle 32. L’émotion du terrain donne de l’énergie, l’analyse rationnelle aide à prendre des décisions

Entraîner Cristiano Ronaldo

 

Avis de la rédaction

Comme M. Allegri le dit lui-même, ce n’est pas vraiment un livre de football. Il ne parle pas de tactiques, il ne parle pas de techniques. Il parle seulement de gestion humaine à travers ses expériences. Il raconte comment il a géré, comment il a vécu, comment il a pris des décisions pour atteindre ses objectifs.

Le livre est bien écrit avec quelques concepts intéressants, Allegri est un entraîneur manager et il développe surtout les concepts de management. Sa gestion des hommes (titulaires, remplaçant, staff, …) du stress, des moments difficiles, des zones de confort, des joueurs stars. Malgré cela, nous sommes restés sur notre faim.

Car même si le livre est bien écrit, fluide et agréable, il laisse perplexe. En lisant les 32 règles, on se rend rapidement compte que l’idée du football selon Allegri est que le football n’est que la phase défensive et la gestion psychologique des joueurs, ainsi que l’interprétation du jeu par l’équipe. Selon Allegri, l’équipe doit comprendre pendant le match quand insister pour attaquer l’adversaire et quand « gérer » le résultat; cette idée doit donc être collective et pas seulement individuelle.

Nous nous attendions à plus de contexte, plus de vie, plus d’exemples de jeux et de choix tactiques. Tout au long du livre, il ne mentionne que 2/3 matchs symboliques, sur lesquels il revient quelques fois, faisant des observations à prix réduit.

En critiquant à demi-mot les entraîneurs-scientifiques, il se présente comme l’Anti-Sarri (du moins celui de Naples), il s’est donc concentré sur une philosophie du résultat et du jeu défensif (qui n’étaient pourtant pas ses concepts à son arrivée à la Juventus). Les phrases du genre : « pour gagner il faut marquer plus que son adversaire » ou « si on ne peut pas gagner, il faut apprendre à ne pas perdre » c’est du déjà lu et relu.

Soyez honnête pour la majorité des cas, son raisonnement est intelligent et profond, même si en dehors d’un contexte professionnel de haut niveau, certaines règles seraient sans doute difficiles à appliquer.

Ce qui nous a aussi dérangés ce sont les règles proposées, développées, mais illustrées par un cas où la règle n’a pas marché… difficile d’adhérer dans ces cas-là.

Les éliminations torrides de la Ligue des champions contre l’Ajax et le Real Madrid mettent à mal pas mal de ces règles.

Ce livre n’est pas nécessairement réservé qu’aux fans de football : il est aussi recommandé pour les managers, entrepreneurs et coachs.

M. Allegri est un excellent entraîneur. Mais écrire des livres, c’est autre chose. Voulant surfer sur la vague de ses succès pour les consacrer sur papier, ce livre ne laisse vraiment pas grand-chose. Les 32 règles qu’il n’aborde ne le sont jamais en profondeur, et on reste donc parfois sur notre faim.

Dernière remarque, chaque règle est entrecoupée à la fois des grandes idées du chapitre, mais également par des citations d’Allegri sur de grands acteurs du football ou inversement de témoignages par des acteurs qui parlent d’Allegri.

Si les témoignages sont intéressants et donnent l’impression d’avoir un autre livre dans le livre, les citations de quelques phrases ou les titres de chapitre en grand sur une page entière entrecoupent la lecture à de nombreuses reprises, et cassent le rythme de lecture… En plus de gonfler le livre d’une centaine de pages artificiellement.

En résumer : quelques concepts intéressants, des passages pour se remémorer les plus grands matchs de la Juventus ces dernières saisons et des remises en question appropriées, mais, dans l’ensemble, ce livre de Massimiliano Allegri est une petite déception.

 

0.00
6.8

Intérêt football

6.5/10

Style

6.0/10

Accessibilité

8.0/10

Pour

  • L'expérience d'un grand entraîneur

Par le même éditeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *