Menu Fermer

Amour, gloire et crampons, pour une sociologie du foot

Votre avis sur ce livre ?
Amour, gloire et crampons
Erwan Poiraud, Thierry Teboul,
Les Petits Matins
19 janvier 2007
153 pages

Des footballeurs à la une des journaux " people ", des entraîneurs en costume trois pièces, des hommes d'affaires à la tête des plus grands clubs, une foule en liesse sur les Champs-Élysées, des débats dans la presse sur les tactiques de jeu, les femmes, les enfants, les hommes politiques et les intellectuels dans les stades et devant leur poste de télévision... On est loin de l'image du supporter buveur de bière et violent. Au cours des vingt dernières années, le foot a connu des transformations profondes. Comment ses clubs sont-ils devenus des entreprises, et ses joueurs, des stars ? Comment la télévision s'est-elle emparée de ce sport au point d'en faire modifier certaines règles ? Pourquoi est-ce tendance, aujourd'hui, d'aimer le foot ? Les auteurs se penchent avec passion sur ces questions et invitent à une lecture sociologique de ce goût nouveau pour le football.


Fiche info du livre

Amour, gloire et crampons, pour une sociologie du foot

Thierry Teboul, Erwan Poiraud

978-2915879247 – 19 janvier 2007 – EUR 17.00

Les Petits Matins

 

Résumé : Des footballeurs à la une des journaux «people», des entraîneurs en costume trois pièces, des hommes d’affaires à la tête des plus grands clubs, une foule en liesse sur les Champs-Elysées, des débats dans la presse sur les tactiques de jeu, les femmes, les enfants, les hommes politiques et les intellectuels dans les stades et devant leur poste de télévision… On est loin de l’image du supporter buveur de bière et violent.
Au cours des vingt dernières années, le foot a connu des transformations profondes. Comment ses clubs sont-ils devenus des entreprises, et ses joueurs, des stars ? Comment la télévision s’est-elle emparée de ce sport au point d’en faire modifier certaines règles ? Pourquoi est-ce tendance, aujourd’hui, d’aimer le foot ?
Les auteurs se penchent avec passion sur ces questions et invitent à une lecture sociologique de ce goût nouveau pour le football.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *