Eloge de l’esquive

Le dribble n?est pas ne par hasard au Bresil. Les premiers joueurs noirs ont commence a dribbler pour eviter les contacts avec les defenseurs blancs et eviter de se faire rosser sur la pelouse et a la fin des matchs. Il s?est developpe sur les…

Olivier Guez (See all)


Fiche info du livre

Eloge de l’esquive

Olivier Guez

2246811899 – 14 mai 2014 – EUR 8,99-EUR 14,00

Grasset

 

Extrait : Le dribble n’est pas né par hasard au Brésil. Les premiers joueurs noirs ont commencé à dribbler pour éviter les contacts avec les défenseurs blancs et éviter de se faire rosser sur la pelouse et à la fin des matchs. Il s’est développé sur les plages et les terrains vagues, avec une pelote de chaussettes ou une petite balle en caoutchouc. C’est un mouvement de hanche, similaire à celui des danseurs de Samba et des lutteurs de Capoeira, ludique, acrobatique, marque des plus grands solistes. « Audace et joie » – la devise de Neymar. Le football est sublime, puéril, et s’il suscite tant d’émotions, il le doit au dribble brésilien : un art libre, joyeux, passionné, habité par les mots. 

 

Intéressé par ce livre ?

Voici le lien Amazon pour le commander et soutenir ce site

 

Laisser un commentaire