Menu Fermer

La Mano Negra [CRITIQUE]

Votre avis sur ce livre ?
La mano negra Couverture du livre La mano negra
Romain Molina
Enquête
Hugo doc
15 Novembre 2018
288

" Jamais un petit livre n'a mieux décrit la raison d'être du football moderne. Son business, ses prédateurs, ses fables, ses légendes, sa déshumanisation, son storytelling permanent. [...] Romain Molina nous accroche avec de grandes et de petites histoires. "

Denis Robert
Espionnage, politique, géopolitique, blanchiment, corruption, valises de billets, super-agents : le beautiful game n'est plus un jeu, mais une industrie.

Et comme toute industrie, elle attire des hommes de l'ombre et suscite ses propres déviances, aussi créatives que troubles. De Pini Zahavi, " l'homme le plus puissant du football mondial ", à Juan Figer, le doyen des agents mondiaux, en passant par Kia Joorabchian, La Mano Negra dresse le portrait de ces hommes qui ne se contentent plus d'accompagner les transferts, les clubs et les joueurs, mais redessinent la carte du football mondial au gré de leurs intérêts et de ceux de leurs amis.

Dans un livre brûlant, rythmé comme un thriller et s'appuyant sur des documents explosifs et inédits tels que le contrat de Neymar, Romain Molina nous entraîne de la Russie à l'Amérique du Sud via Gibraltar, Israël et l'Albanie, entre oligarques et services secrets, faux transferts et vraies commissions, fonds d'investissement et paradis fiscaux, " agents d'or " brésiliens et plaque tournante uruguayenne, cocktails empoisonnés et accidents d'hélicoptère, charters de prostituées et rails de cocaïne.

Bienvenue dans le monde fascinant de La Mano Negra. Mais attention : vous ne regarderez plus jamais le football de la même façon.

 

INTERVIEW

 

Si les Football Leaks ont fait l’effet d’un ouragan dans le monde du ballon rond cet automne, c’est pourtant sur un livre qu’il fallait – et qu’il faut – se pencher pour essayer de comprendre quelques origines du tourbillon. Annoncée comme la bombe de cette fin d’année, la Mano Negra de Romain Molina a bel et bien explosé.

Copyright Dico du Sport

 

Avant toute chose, reposons les bases – vous n’avez pas les bases comme dirait un poète normand. Non, la Mano Negra ne donne pas toutes les clefs de compréhension sur les affaires et les magnats sombres qui régissent le ballon rond, mais elle met en exergue bon nombre des plus belles pratiques obscures. Ce n’est pas du comique de répétition que de dire que c’est la bombe footballistique de cette fin d’année.

Celui pour qui le transfert de Neymar au PSG est normal, celui pour qui le projet de Chelsea est naturel et réalisé par amour des Blues ou tout simplement celui qui pense que le football est fait d’amour et d’eau fraîche de A à Z déchantera vite à la lecture de ce livre. Ici, les héros ne s’appellent pas Olivier Atton ou Santiago Munez (Goal ! : Naissance d’un prodige) mais bien Pini Zahavi ou Kia Joorabchian.

Ainsi, après des mois d’enquêtes, des centaines de témoignages recueillis, des heures de travail de déblayage et de recoupement, la Mano Negra de Romain prenait enfin forme. Plus qu’une simple introspection dans les coulisses du football, l’ouvrage de Romain est un véritable thriller footballistique aussi déroutant que passionnant. Au-delà du prisme footballistique et des tractations de joueurs, ce livre donne également des clefs de compréhension politiques qui laissent béat. De Mauricio Macri à Vladimir Poutine en passant par un simple traducteur – suspens, de la Géorgie à Paris via la terre de Pini Zahavi, le « thriller molinien » nous transporte dans de sombres contrées et histoires qui dépassent le cadre du jeu. Il dévoile surtout les prémices du monde des supers agents où Pini règne en maître incontesté.

 

La Mano Negra est un plat aux multiples saveurs où les goûts et les couleurs… Bref, vous devinez la suite. Si dans notre jeunesse, nous avons rêvé et idéalisé le football comme un jeu où les passions se déchaînent –, c’est toujours le cas, rassurons-nous, l’Histoire maintient toujours cette part d’ombre qu’il est – et qui sera – très difficile d’éclairer. Plus que de simples forces, les nombreux agents et entremetteurs parmi lesquels Pini Zahavi, Figer, Kia Joorabchian ou encore Boris Berezovsky sont des pierres angulaires de nos système footballistique et politique actuels. Une série originale Netflix qui aurait de la gueule.

La conclusion de la préface de Denis Robert – une inspiration de Romain dans son métier de journaliste – illustre à merveille le propos de la Mano Negra. Et ça donne l’eau à la bouche…

« Remplacez le mot « criminel » par « personne dirigeant le football mondial », et vous obtenez la Mano Negra, à une petite nuance près : ce spectacle n’est pas disponible à la demande sur Netflix, mais réservé à la poignée d’individus montrant patte blanche dans les salles de réunion des cinq étoiles londoniens, parisiens ou moscovites. »

Romain le dit bien : « Après avoir lu la Mano Negra, vous ne regarderez plus jamais le football de la même façon ». Propos vérifiés à la fermeture du livre. Nourri avec des documents explosifs et inédits, la Mano Negra est un ouvrage tout simplement exceptionnel pour comprendre les dessous du football actuel. Un football moderne où  l’argent et les magouilles semblent rentrés dans les mœurs et où les joueurs sont de simples marchandises – un parallèle peut être fait avec le   Magique Système de Christophe Gleizes et Barthélémy Gaillard. C’est donc ça le football, Pini ?

 

 

L’interview de Romain Molina est à retrouver ici

 

La Mano Negra

17€00
8.7

Intérêt football

10.0/10

Style

8.0/10

Accessibilité

8.0/10

Auteur

Romain Molina
Romain Molina

Ecrivain/journaliste indépendant, auteur de cinq ouvrages, dont certains traduits en Uruguay, Angleterre et Espagne.  N'appartient à aucun média en particulier, bien qu'ayant réalisé des reportages pour CNN et le New York Times. Étant un amoureux des affres du football écossais et des stades bosselés, il aborde autant les tours préliminaires de Coupe d'Europe entre le champion de Gibraltar et du Kosovo, que des sujets foot-culture et des enquêtes autour des coursives du beautiful game.

Par le même éditeur

5 Comments

  1. Rambaud

    Livre assez complexe à comprendre pour les non initiés, par contre pour les spécialistes il donne des détails croustillants mais aussi inquiétant sur les coulisses du foot mondial.

     
  2. Donovan

    J’avoue que je m’attendais à mieux. Si l’auteur écrit très bien, le thème est très difficile à appréhender (Qui est qui ? Qui fait quoi ? Qui est le maître à penser de qui ?). Une personne qui n’y connaît rien au football pourrait très rapidement abandonner la lecture.
    Ensuite, vient les « révélations » : elles sont vraiment minimes. L’auteur a fait énormément de publicité autour de son ouvrage, annonçant un livre qui pourrait changer la face du football. Au final, on tombe plus sur un bon polar. C’est bien écrit, mais ne répond pas aux attentes.

     
  3. Ping :Maradona, le miracle d'Argentinos Juniors - Le Corner

  4. Ping :The Beautiful Game – Livres de Foot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *