Menu Fermer

Lev Yachine – un Roman Soviétique [CRITIQUE]

Votre avis sur ce livre ?
Lev Yachine
Laurent Lasne
Editions Le Tiers Livre
2 Novembre 2020
400 pages

Né à Moscou en 1929 au sein d´une famille ouvrière, Lev Yachine est considéré comme l´un des plus grands gardiens de but de l´histoire du football, « ballon d´or » en 1963, le point d´arrivée de ce joueur d´exception, qui forgea la légende du Dynamo Moscou et fit briller la sélection nationale d´URSS, est connu. Orphelin de mère à six ans, ouvrier à treize ans, fumeur et souffrant d´un ulcère à l´estomac, il dégringola dans une grave dépression. Essoré, il voulut tout arrêter. et c´est alors que tout commença. Au-delà du destin sportif de Lev Yachine, l´auteur nous immerge dans la société soviétique et dans les cercles du pouvoir, il nous entraîne dans les quartiers de Moscou, et en filigrane le football devient alors une métaphore pour raconter ce pays de « l´illimité ». Au final, une magnifique chanson de geste qui s´attache à décrire comment un enfant du peuple mal embarqué, plus tolstoïen que communiste, a pu s´élever au rang de légende.

CRITIQUE

Trophée Yachine - Vassili Frolov, petit-fils de Lev Yachine, au sujet du nouveau Trophée Yachine : «Un hommage en tant que meilleur gardien de l'histoire» - France Football

Après le Brésil, l’Allemagne, la France, Laurent Lasne dans son nouveau livre Lev Yachine, un roman Soviétique nous fait voyager en URSS cette fois.

Mélange de biographie, de livre d’histoire, de roman et d’essai, l’auteur nous conte l’histoire de cet homme fortement attaché à sa terre, qui eu 100 fois l’occasion de ne pas devenir le gardien légendaire qu’il est devenu et qui pourtant pu saisir son destin.

Lev Yachine, un roman Soviétique est conçu telle la vie de Lev.

Au départ le livre pose le contexte historique, l’arrivée au pouvoir du parti communiste, la seconde guerre mondiale, l’avènement du régime Soviétique. Peu de place pour le football. Tout comme dans la vie de Lev, jeune enfant insouciant qui tape le ballon comme tous les gamins du monde.

Ensuite au plus le lecteur avance dans le livre, au plus le football prend de la place, comme dans la vie de Lev. Sa carrière s’accélère, le rythme du livre aussi.

Et puis un coup d’arrêt, Lev Yachine décide d’arrêter le football et de rentrer dans la section Hockey du Dynamo Moscou. Lui l’amoureux du ballon rond est probablement trop en avance sur son temps, avec ses sorties aériennes et son jeu au pied. Il commet des erreurs, est raillé et mis au placard.

Qu’à cela ne tienne, Lev Yachine réussi une superbe carrière dans le Hockey tant en club qu’en équipe nationale. Les portes du championnat du monde s’ouvrent devant lui, l’équipe de Hockey de l’URSS a tout pour obtenir le titre final.

Rebondissement, Joseph Staline meurt. Alors, toujours en parallèle de l’histoire, Yachine claque la porte du Hockey et revient à ses premiers amours.

Le monde soviétique change, il évolue, se modernise. Yachine peut enfin se montrer sous son vrai jour. Un gardien qui révolutionne son poste, change les règles établies, il sort dans les pieds des attaquants, dirige sa défense, relance loin et précisément à la main comme au pied.

Après avoir réussi à esquiver d’être membre du parti, il finira par comprendre qu’il était dans son intérêt de céder. Son étoile devenant de plus en plus brillante, le parti avait besoin de pouvoir utiliser son image. Lui ne changera pas ses opinions pour autant.

Il touchera enfin le succès du bout des doigts avec le titre en Championnat d’Europe des Nations en 1960 et plusieurs titres avec son Dynamo Moscou.

Il sera le seul et unique gardien à remporter le ballon d’Or en 1963.

Une triste fin n’entamera pas la légende de Lev Yachine élu meilleur gardien du siècle.

Lev Yachine, toujours seul au sommet

Avis de la rédaction

L’un des plus beaux livres de l’année. Pour des raisons personnelles j’ai été obligé de lire par petit morceau et sur plusieurs semaines ce livre. Chaque soir, je le refermais frustré de ne pas avoir le temps d’aller plus loin et pourtant ravi de ce que je venais de lire.

Un moment d’histoire d’un pays pas toujours bien connu, un joueur emblématique et à la fois si peu connu.

Laurent Lasne réussi à nous faire aimer cet homme sage mais capable de tout retourner en une fois. Courageux mais avec des faiblesses aussi. Mais Lev Yachine est avant tout le prétexte ultime pour nous raconter l’histoire du communisme, ses excès, ses dérives, ses récupérations politiques et ses réussites aussi.

A la fin le lecteur comprendra la place du football dans l’URSS mais aussi pourquoi en 2018 la Russie avait fait de l’araignée noire l’emblème de sa coupe du monde.

Jewpop

Lev Yachine - un Roman Soviétique

19€
8.3

Intérêt football

9.0/10

Style

8.0/10

Accessibilité

8.0/10

Auteur

Laurent Lasne

Laurent Lasne, né le 2 mai 1958 à Paris, est un journaliste, éditeur et écrivain français1. Il a été journaliste puis rédacteur en chef du magazine Participer (mensuel de la Confédération des Scop) pendant dix ans (1993-2003). Les ouvrages qu'il a publiés par la suite témoignent de son intérêt pour l'histoire sociale et le sport. Il est le père du footballeur français Paul Lasne.

Par le même éditeur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *