Menu Fermer

Miettes footballistiques : Grand amour et petits écrits [CRITIQUE]

Votre avis sur ce livre ?
Miettes footballistiques : Grand amour et petits écrits [CRITIQUE] Miettes footballistiques : Grand amour et petits écrits
Valentin Deudon
Editions du Volcan
11 Février 2020
166

D'une écriture délicate et plurielle, ces Miettes footballistiques répondent à un cheminement intime où se côtoient des aphorismes et des pensées jetés sur le papier un jour de match. Des références livresques d'auteurs inspirants, mais aussi des récits réels ou imaginaires qui réveillent la nostalgie des lieux et des époques. Stades de football, tribunes, équipiers, vestiaires, c'est au coeur de cette ambiance et de cette "petite famille" que s'offrent le plus d'interactions et d'émotions. C'est là aussi, que naissent des sentiments, abondants et contradictoires, même avec ceux du club adverse pour qui l'auteur éprouve chaque week-end la plus invraisemblable des tendresses. Pour l'auteur, le football est une joie immortelle, et il est aussi à certains moments un souvenir, une tristesse, un songe, une curiosité, un mystère, une chimère, une mélancolie, une poésie, une cicatrice, une projection de ce que l'on ne sera plus. C'est un peu tout cela qu'il partage dans ce livre. Autant de fragments à picorer pour une lecture sensible, propice à des interrogations, des rêveries, des dialogues entre football et littérature.


Critique

 

13.

Ce chiffre ne porte pas malheur : il s’agit du nombre de thèmes abordés dans ces Miettes footballistiques, livre écrit par Valentin Deudon.

Comme le titre du livre l’indique, il s’agit de « Petits Écrits » autour de son « Grand Amour » qu’est le football. Ce sont des fragments composés par l’auteur au fil des ans, regroupés au sein de ce petit livre. Ces pensées, réelles ou fictives, rappellent que le football peut être intimement lié à la littérature, car, dans ce livre, se côtoient Alexandre Soljenitsine, Marcelo Bielsa, Victor Hugo ou bien encore Michel de Montaigne. Si vous vous demandez comment est-ce possible, c’est que vous êtes probablement assez curieux pour vous procurer le livre.

« Des pubs à la télé pendant les arrêts de jeu générés par la VAR ? Alors il sera temps de partir vivre dans les stades. »

À l’aune de sa carrière de footballeur amateur, jeune parmi les vieux après avoir été vieux parmi les jeunes, l’auteur nous fait part de ses pensées, de ses réflexions autour du football, de son essence et de son caractère. Il rend hommage aux entraineurs qu’il a connus et qu’il aurait aimé connaitre, aux joueurs qu’il a côtoyés, aux écrivains qu’il a lus.

L’avis de l’équipe :

Un livre comme celui-ci est rare.

Comme nous l’évoquions un peu plus haut dans notre critique, ce livre est composé de petits écrits, plus ou moins longs. Parfois, ce ne sont pas plus de quatre mots, une pensée écrite à la volée sur un bout de papier et posée là pour l’éternité. Parfois, Valentin Deudon nous en offre un peu plus : sa plume s’aiguise et on profite de son style pour quelques lignes supplémentaires. Cela pourrait bien évidemment dérouter les lecteurs. Passer d’une brève pensée à une autre n’est parfois pas chose aisée. Parfois, on aurait souhaité que ces pensées se prolongent, que la phrase devienne paragraphe et le paragraphe page.

Mais on aime être chamboulé dans nos habitudes. Quand on nous parle d’amour – c’est le cas dès le titre du livre -, et de football, on ne peut être que comblé. On sent également que l’auteur voue un véritable amour au football, que cet amour est ancré en lui et qu’il veut nous le faire partager.

 

 

Miettes Footballistiques

13.50
8.3

Intérêt football

6.5/10

Style

9.0/10

Accessibilité

9.5/10

Pour

  • Un sujet original
  • Les liens entre littérature et football
  • Les réflexions autour des thèmes abordés

Contre

  • Des pensées parfois trop courtes
  • Pas un rythme de lecture que l'on connaît

Auteur

Nous sommes là pour remplir votre bibliothèque. Déjà plus de 3000 références en langue française.

Par le même éditeur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *