Menu Fermer

Ne jamais rien lâcher [CRITIQUE]

Votre avis sur ce livre ?
Ne jamais rien lâcher Couverture du livre Ne jamais rien lâcher
Marinette Pichon
First
5 Avril 2018
223 pages

Première joueuse professionnelle française, Marinette Pichon est la meilleure buteuse de l'histoire de l'Equipe de France avec un record inégalé de 81 buts en 112 sélections. C'est aussi une star aux Etats-Unis où elle a accompli une partie de sa carrière et où elle a été élue en 2002 meilleure joueuse de la prestigieuse ligue professionnelle américaine. Dix ans après avoir rangé ses crampons et son maillot bleu, elle raconte son incroyable parcours et son destin hors norme. De sa première paire de Patrick achetée par sa mère à l'âge de cinq ans à son combat pour fonder une famille avec son épouse, elle aborde sans tabou toutes les épreuves - à la fois personnelles et sportives - qui ont fait d'elle une icône du football et une femme désormais épanouie.

Fiche info du livre

Ne jamais rien lâcher

Marinette Pichon

978-2809806274 – 5 Avril 2018 – Uniquement en occasion

First

 

CRITIQUE

Si son nom ne vous évoque rien, c’est que le football féminin vous est totalement inconnu. Marinette Pichon est pourtant une légende du sport français, rien que ça. Véritable symbole, le parcours et l’histoire de Marinette Pichon n’ont pas toujours été de tout repos mais ont contribué à forger sa personnalité et à la rendre plus forte. En avril 2018, elle revient sur son histoire dans Ne jamais rien lâcher.

 

 

Pour débuter cette chronique, présentons tout d’abord Marinette Pichon. Une centaine de buts inscrits en clubs, première femme française à devenir footballeuse professionnelle en signant aux États-Unis et surtout meilleure buteuse de l’Equipe de France avec 81 réalisations (le record tient toujours). Un CV éloquent. Au-delà des faits et des statistiques, Marinette Pichon incarne l’essor du football féminin dans l’Hexagone.

 

« J’ai été une pionnière. »

 

Un destin de footballeuse pas toujours accepté par les autres

 

 

A travers son livre, qu’elle a co-écrit avec son collègue et désormais ami Fabien Lévêque, Marinette Pichon dévoile une frise chronologique de son parcours de footballeuse mais aussi de femme. Très tôt attirée par le ballon rond, elle prend part à son premier entraînement au détour d’une promenade avec sa mère. C’est une révélation. Le ballon sera au cœur de sa vie à partir de ce jour. Elle le sait et elle s’en convainc chaque jour malgré les obstacles et les critiques. Si celles des garçons contre qui elle joue sont hélas prévisibles (elle les fait vite taire cela dit), c’est bien la relation avec son père qui sera la plus difficile à supporter. Un père absent qui, dit-elle « lui a détruit son enfance ». En effet, ce dernier n’a jamais cru en elle et « se moquait » du destin de footballeuse que Marinette Pichon chérissait. L’avenir et le temps ont donné tort au patriarche.

 

« Le football, c’était comme si j’étais devant un sac de frappes et que je vidais tout ce que j’avais en moi » Marinette Pichon

 

C’est de ces éléments que naîtra le tempérament de gagnante de Marinette Pichon, sa capacité à ne jamais rien lâcher.

 

Une joueuse exceptionnelle

 

Les stats sont là, le parcours également. Marinette Pichon a été et est toujours une source d’inspiration pour beaucoup de jeunes footballeuses et footballeurs. Amoureuse du foot et de ses émotions, elle suscite l’admiration de ses entraîneurs comme Mark Kriekorian qui l’a eu sous ses ordres à Philadelphie :

 

« Avoir Marinette seule en pointe, c’est comme si on jouait avec trois attaquantes. »

 

 

Au-delà des tacticiens, ses homologues masculins comme Djibril Cissé, Sylvain Wiltord, Zizou et surtout Mickael Landreau avec qui elle se lie d’amitié ne tarissent pas d’éloge à son égard lors de leurs différentes cohabitations en sélection à Clairefontaine.

 

Sport et homosexualité

 

C’est l’un des chapitres phares de ce livre. Marinette Pichon revient sur les difficultés qu’ont les sportifs professionnels à assumer et à vivre leur homosexualité. C’est pourtant l’un des points sur lesquels l’ancienne internationale veut faire bouger les choses. Mariée depuis 2013 à Ingrid Moatti (championne de basket handisport), Marinette Pichon illustre ces difficultés avec des anecdotes de vestiaires et de terrain mais aussi son histoire personnelle.

 

Les choses évoluent comme en témoigne la récente couverture du magazine d’ESPN avec le couple Megan Rapinoe (internationale américaine passée par l’OL) et Sue Bird (internationale américaine de basket) même si la thématique reste encore tabou dans le sport de haut niveau.

 

 

Une « égérie » du football féminin en France

 

Le football a toujours été un sport très masculin. Marinette Pichon en est consciente. Si elle dit qu’elle s’est « toujours sentie comme un mec », la native de l’Aube reconnait toutefois que le foot masculin et le foot féminin sont deux disciplines très différentes. Si les exploits de Marinette Pichon ont créé des vocations chez les jeunes filles au début des années 2000, le football féminin français a encore du chemin à parcourir. Les bons résultats des clubs français sur la scène européenne (avec l’ultra domination de l’OL) mais surtout la belle image montrée l’Équipe de France au cours de ces dernières années va dans ce sens. Malgré la désillusion de l’Euro 2017, le foot féminin français poursuit sa marche en avant et doit plus que tout être soutenu et ce, à quelques mois de la Coupe du Monde féminine qui aura lieu en France en 2019. Un immense défi pour le football français dans son ensemble.

 

 

« Surtout, ne nous lâchez pas ! » Camille Abily, au sortir du quart de finale perdu contre l’Angleterre à l’Euro 2017.

 

Ne jamais rien lâcher. Un credo qui deviendrait presque un cri du cœur pour les acteurs du football féminin. Avec Marinette Pichon en pionnière et en exemple.

 

Les chapitres

Chapitre 1 – Toute première fois

Chapitre 2 – Le regard des autres

Chapitre 3 – Le parcours d’une combattante

Chapitre 4 – L’obsession du but

Chapitre 5 – Une étoile française

Chapitre 6 – Le rêve américain

Chapitre 7 – A bas les tabous

Chapitre 8 – Mon fils, ma bataille

Chapitre 9 – La vie est belle

 

Avis de la rédaction

Le football féminin est amené à se développer de manière significative dans les années à venir. De plus en plus de grands clubs hexagonaux et européens développent des structures et des projets autour du foot féminin. Même si son homologue masculin vit dans une autre galaxie où les batailles de millions font rage, le foot féminin prend peu à peu son envol.

Avec Ne jamais rien lâcher, Marinette Pichon signe ici une belle frise sur son parcours footballistique et personnel. Cette dernière nous permet également d’appréhender le point qui vient d’être évoqué : le football féminin et sa perception. Au-delà de ce sujet, le propos de l’ancienne internationale et de Fabien Lévêque est très fluide et très intéressant. Il nous permet d’en apprendre un peu plus sur le parcours de la légende du foot féminin français.

On ne peut que reconnaître et approuver toutes les qualités de footballeuses de l’ancienne joueuse de l’Équipe de France. Toutefois, Marinette Pichon va encore plus loin avec cet ouvrage en nous ouvrant les portes de sa vie personnelle. Cela nous permet de mieux comprendre le personnage, ses valeurs, ses convictions mais aussi ses projets. L’ancienne internationale a en effet de multiples projets et une vie bien rythmée depuis la fin de sa carrière. Consultante, dirigeante et désormais directrice de son académie éponyme, la Football Académie by Marinette Pichon, Marinette Pichon est une pionnière dans son sport en France et elle le sait. Une créatrice de vocation qui n’a jamais rien lâché.

 

 

 

Ne jamais rien lâcher

17€95
7.3

Intérêt football

7.0/10

Style

7.0/10

Accessibilité

8.0/10

Auteur

Nous sommes là pour remplir votre bibliothèque. Déjà plus de 3000 références en langue française.

Par le même éditeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *