Menu Fermer

Sélectionneurs des bleus [Critique]

Votre avis sur ce livre ?
Sélectionneurs des bleus
Pierre Cazal, Bruno Colombari
Mareuil Editions
12 November 2020
286

L'histoire de l'équipe de France, c'est avant tout celle des joueurs qui l'ont écrite. Ceux qui ont marqué des buts, offert des passes décisives, fait des arrêts extraordinaires, renversé des scores dans le temps additionnel, soulevé des trophées... Et l'on oublie un peu vite les sélectionneurs. Pourtant, comme un architecte pour un bâtiment, ils sont essentiels. La sélection est le reflet de ce qu'ils sont, de leurs choix, de leur ambition. Et l'évolution du jeu, la multiplicité des paramètres physiques, techniques, tactiques et mentaux à prendre en compte lors d'un match de compétition (sans même parler d'un tournoi) les rendent indispensables et exigent d'eux un niveau de compétences toujours plus élevé.
En 32 chapitres, correspondant aux 32 maillons de la chaîne qui nous relie aux tous débuts du vingtième siècle, c'est une histoire décalée de l'équipe de France que nous propose Pierre Cazal. Une histoire racontée du point de vue du sélectionneur, avec ses choix, ses méthodes, ses contraintes, ses réussites et ses échecs et la manière dont il les corrige ou pas. Ce livre raconte comment chacun d'eux tentera d'exister dans la tenaille que constituent la Fédération d'un côté, les joueurs de l'autre, et le public et la presse tout autour. Chaque chapitre dira pourquoi et comment s'achève le parcours de chacun et ce qu'il devient par la suite. Car il y a une vie après l'équipe de France, heureusement.
C'est une histoire vivante, inscrite dans celle, plus large, du sport français, elle-même faisant partie intégrante de l'histoire du pays. L'équipe de France n'a pas vécu hors sol, elle est constituée des vies de près de mille joueurs ayant chacun une trajectoire singulière. Celles de la trentaine d'hommes qui les ont choisis ne le sont pas moins. D'Eugène Fraysse à Didier Deschamps, cet ouvrage raconte pour la première fois l'histoire des sélectionneurs de l'équipe de France à l'aube où le dernier d'entre eux est en passe de réaliser un doublé historique : Coupe du Monde-Euro.

Critique

L’équipe de France compte 65 millions de sélectionneurs. À chaque nouvelle liste, cette dernière est décortiquée, analysée, critiquée. Nous y allons tous de notre petite remarque, alors que nous aurions préféré un joueur à la place d’un autre. Les choix tactiques, la stratégie à adopter, tout y passe. Mais il fut une époque où tout était différent. Ce livre retrace l’histoire des sélectionneurs de l’équipe de France, des premiers matchs non officiels, dont la présence dans ce livre est justifiable et justifiée, jusqu’à nos jours.

Par des chapitres plutôt courts et intenses en informations, il faut compter 9 pages par sélectionneur en moyenne, l’auteur retrace l’histoire de l’équipe de France. Car oui, évoquer les sélectionneurs, c’est évoquer tout ce qui gravite autour. Les premiers comités de sélection menés par l’USFSA (ndlr : Union des sociétés française de sports athlétiques), puis la CFI (ndlr : Comité français interfédéral) avant la FFFA (ndlr : Fédération Française de Football Association), un temps ou l’amateurisme est la norme. A cette époque, le sélectionneur n’était pas seul et n’était pas vraiment préoccupé par l’équipe : le sélectionneur est simplement là pour réunir des joueurs. Le reste ? Quelques mots avant le match, parfois à la mi-temps, et un seul objectif : ne pas être ridicule. C’est la triste période avant la Première Guerre mondiale où la France connaît la plus humiliante défaite de son histoire face au Danemark (17-1). C’est aussi l’époque des conflits au sein des fédérations, une équipe de France qui n’est pas le but à atteindre pour les joueurs, une époque où l’on peut être plus nombreux à décider qui joue que de joueurs sur le terrain.

L’auteur s’attache dans son livre à évoquer le statut de ces entraîneurs qui ont fait l’équipe de France, ainsi qu’à la perception qu’ont les médias et l’opinion publique des comités, des entraineurs, plus globalement des décideurs. Chaque parcours est retracé avec attention et une petite page statistique nous permet de comparer les entraîneurs entre eux.

L’ouvrage est simple en apparence, mais regorge d’informations, notamment d’extraits de presse de l’époque. Il faut parfois s’accrocher, surtout dans ces premiers chapitres où les différents acronymes s’enchaînent à un rythme effréné — ce n’est pas la faute des auteurs, bien entendu, mais quelques notes de bas de page à cet endroit n’auraient pas été de trop. Quelques jugements de valeur viennent casser une lecture agréable et fluide. C’est un livre d’histoires comme on aime en lire.

Sélectionneurs des bleus

19€90
9.3

Intérêt football

10.0/10

Style

9.0/10

Accessibilité

9.0/10

Pour

  • Statut et perception des sélectionneurs
  • Une lecture facile
  • Une mine d'or

Contre

  • Quelques jugements de valeurs

Par le même éditeur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *