Menu Fermer

Sociologie du football [CRITIQUE]

Votre avis sur ce livre ?
Sociologie du football
Stéphane Beaud, Frédéric Resera
La Découverte
11 juin 2020
128 pages

Nul besoin d'être un grand sociologue pour savoir que le football occupe une place importante dans nos sociétés. Depuis un peu plus d'une décennie, les travaux se multiplient sur ce sujet, des thèses de doctorat et des colloques lui sont consacrés, un séminaire " Football et sciences sociales " a lieu à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm, etc. : un champ de recherche s'est constitué autour du football, à juste titre, car il s'agit d'un véritable " fait social total ".
Après un premier chapitre sociohistorique qui cherche à éclairer le mystère de l'exceptionnelle diffusion mondiale de ce sport collectif, ce livre centré sur l'étude de la pratique du football entend présenter les travaux sur les transformations de ce monde professionnel, s'efforçant d'adopter un regard qui ne se réduise pas, comme trop souvent, à la dénonciation du " foot-business ". Il explore ensuite le monde du football ordinaire (le football " de rue ", l'apprentissage dans les clubs amateurs, etc.) pour finir par se pencher sur un nouveau champ de recherche : le football féminin.


Fiche info du livre

Sociologie du football

Stéphane Beaud, Frédéric Resera

978-2755617832 – 11 juin 2020 – EUR 10,00

La Découverte

 

CRITIQUE

Connus pour leurs travaux sur l’équipe de France ou sur le commun des mortels du foot pro, loin de la starification, Stéphane Beaud et Frédéric Rasera analysent, dans cet ouvrage, l’ensemble des pratiques sociales liées au fait de jouer au football.

Il n’est pas question dans ce livre d’analyser la sociologie des supporters comme l’ont fait avant eux Ludovic Lestrelin, Eric Wittersheim ou Nicolas Hourcade. Ce livre est centré sur la sociologie du football en tant que pratique purement sportive.

Qu’il s’agisse des jeunes ou des vétérans, des pros ou des joueurs de niveau départemental, du foot de rue ou du foot en club, masculin ou féminin… Tout y est passé au crible via un ensemble de thématiques variées. Quels sont les usages dans un centre de formation comme dans un club de village ? Quelle est l’influence sociale du club amateur local dans les communes de culture ouvrière ? Comment un pays sans culture football particulièrement ancrée comme les États-Unis a-t-il pu devenir le pays majeur du football féminin ?…

Les auteurs réalisent un panel synthétique mais exhaustif de tout ce que la pratique du football génère comme rites sociaux. Dans un style sobre et sans termes purement techniques de sociologie, ce qui permet au lecteur lambda de suivre sans difficulté. Avec une succession d’encadrés traitant de cas bien précis pour illustrer le propos (par exemple, la création du syndicat des joueurs pros, les éducateurs de foot amateur en banlieue, ou le positionnement sociétal et politique de Megan Rapinoe), ce livre donne au lecteur la possibilité de découvrir certains faits sociaux pas forcément perceptibles vus de l’extérieur. De plus, une très large bibliographie en fin d’ouvrage permet de choisir divers textes permettant d’approfondir tous les thèmes abordés.

Sociologie du football est donc un livre concis (moins de 120 pages) mais complet. Accessible au sociologue chevronné qui y trouvera une porte d’entrée pour des thèmes à développer plus largement ensuite comme au lecteur lambda qui y trouvera une mine d’informations pertinentes. Cet ouvrage est à lire à garder à portée de main pour s’y référer en cas de recherches.

Sociologie du football

10€
7.7

Intérêt football

8.0/10

Style

8.0/10

Accessibilité

7.0/10

Auteur

Stéphane Beaud
Stéphane Beaud

Stéphane Beaud né le 29 novembre 1958 à Annecy, est un sociologue français. Son travail porte principalement sur les transformations des milieux populaires dans la France contemporaine

Frédéric Rasera
Frédéric Rasera

Frédéric Rasera est maître de conférences en sociologie à l’université Lyon 2 et membre du centre Max-Weber. Il a notamment publié Des footballeurs au travail. Au cœur d’un club professionnel (2016).

Par le même éditeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *