Menu Fermer

Culture – Victor dans la ville, festival sport et littérature

Votre avis sur ce livre ?

Le week-end dernier (10-11-12 juin), sous un joli soleil normand, se déroulait la septième édition du festival « Victor dans la ville » à Rouen (Seine-Maritime), capitale de la Normandie. Ce festival annuel a débuté en janvier 2016 avec la compagnie de théâtre « Alias Victor » aux commandes.

L’objectif est notable : une manifestation consacrée à la lecture à voix haute et, plus généralement, à la parole : Victor dans la Ville est né. Les thématiques vont s’enchaîner, d’année en année : « Des gens, des engagements, des passions », « Des métiers, des images et des mots », « Autrement », « Populaire » ou encore « Édition spéciale » lors du dernier évènement (pas de thème particulier, mais une ouverture sur les éditions précédentes avec un regard sur l’avenir). Cette septième édition était donc consacrée au sport et à la littérature. Le jour qui nous intéressait particulièrement était le samedi, voué au football toute la journée. Le rendez-vous est donné place Rougemare, dans un petit théâtre bucolique et magnifique, L’Étincelle, dans la chapelle Saint-Louis, petit et intimiste où il fait bon prendre place sur ces petits strapontins rouges délicieux. Alain Fleury, le directeur du festival nous accueille avec un sourire ravageur, les yeux pétillants. Le programme du samedi matin est passionnant : projection du documentaire réalisé par Candice Prévost et Mélina Boetti « Little Miss Soccer », du nom de l’association qu’elles ont créé pour mettre en avant le football joué par les femmes du monde entier. Un reportage émouvant à travers le globe afin de mettre en avant le pouvoir d’émancipation des femmes par ce sport si populaire, mais encore (trop) réservé aux hommes. S’en est suivi une discussion autour de la place de la femme dans ce milieu particulier du foot. Les deux anciennes joueuses professionnelles ont également publié un livre qui raconte ce tour du monde, ainsi que douze épisodes disponibles gratuitement sur leur chaîne YouTube. La présence d’une jeune fille ivoirienne, libre depuis trop peu de temps pour jouer au football, a appuyé les propos et le combat mené par nos deux protagonistes. Son sourire en disait long sur sa passion du ballon rond. N’hésitez pas à venir découvrir leur site, leur univers (le vôtre, aussi, par ailleurs) : Site internet Little Miss Soccer

 

 

En début d’après-midi, la thématique était tout aussi passionnante : Le football, ombre et lumière. Tiens donc, rencontre avec Eduardo Galeano, le grand, l’unique. Alain Fleury, le directeur, ne peut s’empêcher de nous lire un extrait de ce livre sublime. L’après-midi est lancée et la discussion s’enflamme avec la présence de Pierre-Louis Basse, grande voix de la radio, notamment sur Europe 1, journaliste et écrivain (une trentaine d’ouvrages, rien que ça !), Julie Gaucher (historienne du sport) ou encore Yvan Gastaut (historien). Stéphane Floccari et Olivier Villepreux n’ont finalement pas pu être de la partie. Et c’est fort dommageable. Les échanges prennent leur source auprès de Socrates, du Liverpool FC, mais aussi dans ce football devenu business afin de tenter de le comprendre, mêlant l’inquiétude du devenir face à la nostalgie passée. Deux heures passent à vive allure et nos protagonistes doivent déguerpir, car le match entre l’équipe de France des écrivains et l’équipe de « Victor dans la ville » doit se jouer au stade Amable Lozai, du nom de l’ancien président de l’US Quevilly de 1920 à 1959, date de sa disparition. L’envie est soudaine, de faire quelques passes, en voyant ces écrivains troquer leur plume pour les crampons chevronnés des Copa Mundial indémodables. Sous un soleil de plomb, l’amour du foot et la passion l’emportent haut la main (le pied). Petit bémol dans cette journée football, le manque d’affluence, de temps pour discuter avec les invités, pris dans la tourmente d’une organisation à la minute. Mais une journée qui permet de promouvoir la littérature, le football, avec bienveillance et passion. Nous reviendrons.

 

Jean-Félix Juguet Piazzola

Auteur

Nous sommes là pour remplir votre bibliothèque. Déjà plus de 3000 références en langue française.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *