Menu Fermer

Frères de foot [CRITIQUE]

Votre avis sur ce livre ?
Frères de foot
Titre: Frères de foot
ISBN13: 9782302089655
Editeur:
Genre:
Nombre de pages: 64
Publié: 29 septembre 2021
Étiquette:
Prix: 12€50
Prix Ebook: 8€99
Talentueux joueur de foot destiné à une grande carrière, Florian est aussi le tuteur de son jeune frère atteint de troubles autistiques, Ezio. Alors que les deux frères apprennent à trouver leur place dans cet improbable duo, Ezio développe un incroyable don pour le football malgré son handicap. Commence alors une autre histoire avec la naissance d'une étoile et l'extinction d'une autre...
4.0Note globale

Frères de foot

Voici le premier tome d'une toute nouvelle série de bande-dessinée. Nous suivons le personnage principal, qui se nomme Florian. Il a un petit frère, Ezio. Rapidement repéré par le centre de ...

  • Intérêt Football
    3.0
  • Style
    4.0
  • Accessibilité
    4.0
  • Impression générale
    5.0

Voici le premier tome d’une toute nouvelle série de bande-dessinée. Nous suivons le personnage principal, qui se nomme Florian. Il a un petit frère, Ezio. Rapidement repéré par le centre de formation de Paris – nommé ici City Paris -, Florian passe son temps entre l’apprentissage du haut niveau et son jeune frère. Mais ce n’est pas de tout repos, car Ezio est autiste. Florian fait bien évidemment tout son possible pour s’occuper de lui, mais est vite rattraper par l’incompréhension des adultes et de ses coéquipiers. Pourtant, pas question d’abandonner son frère.

L’histoire peut sembler classique : deux frères aimant le football, l’ainé étant l’un des grands espoirs du football français. Mais sous cet aspect de déjà-vu, l’auteur va plus loin et traite d’une maladie mal comprise – et non méconnue : l’autisme.

On trouve ainsi plusieurs grilles de lectures dans ce premier tome. Les auteurs évoquent les préjugés des personnes extérieurs à la relation entre les deux frères (directeur, entraineur, coéquipiers, etc.), qui ne comprennent pas la maladie d’Ezio ; à travers l’histoire de Florian, les auteurs évoquent le poids des préjugés sur l’entourage ; à travers le personnage d’Ezio, les auteurs évoquent la maladie. Le rythme est très dynamique, format BD oblige. Mais cela ne dérange pas la lecture. De plus, l’histoire est parfaitement maitrisée. Enfin, les dessins rendent hommage à cette histoire : le trait est agréable et, bien qu’un peu cartoonesque, les personnages ont un aspect réaliste.

Vivement la suite, car la fin de ce premier tome, que beaucoup de lecteurs pourront deviner après quelques pages, donne envie de lire une suite plus qu’attendue !

Critique par @Donovan_VLMT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Donner votre avis sur ce livre