Menu Fermer

Les petits de Décembre [CRITIQUE]

Votre avis sur ce livre ?
Les petits de Décembre
Titre: Les petits de Décembre
Nombre de pages: 256
Publié: 14 août 2019
Étiquette:
Catégories: ,

Ouest d’Alger, aujourd’hui. La cité du 11-Décembre abrite en son sein un terrain de football. Ce n’est pas le plus beau des terrains ; ce n’est pas le plus utilisé non plus. Mais il existe et les petits de la cité du 11-Décembre sont fiers de leur terrain. Alors, quand deux hommes sortis de nulle part, fiers dans leur costume et cachés derrière leurs lunettes de soleil leur annonce que le terrain est à eux – ils affirment même avoir les papiers et les autorisations – et qu’ils vont construire leur villa dessus, les petits voient rouge. Très vite, les insultes, puis les coups pleuvent. Plus vite encore s’installe la peur.

La peur de devoir partir. La peur des sanctions. Mais les enfants vont continuer à se battre. Une résistance s’organise, menée par un petit groupe d’amis, Inès, Jamyl et Mahdi, bien vite rejoint par de nombreux enfants des environs. Alors que les parents ont abandonné une lutte vaine depuis de nombreuses années, les enfants vont tout faire pour conserver le peu de liberté qu’ils ont encore : leur terrain de football.

Car dans cette Algérie, il est parfois difficile de conserver ce qui nous appartient.

– Ce n’est pas votre terrain ! Vous n’avez rien !

– Ce n’est pas le leur non plus ! Ce terrain appartient à la communauté !

– Tu es en Algérie, la communauté est un concept, pas une réalité !

(P. 50)

Avis de la rédaction

En mettant la révolution et les luttes au niveau des enfants, l’autrice démontre que toutes les luttes valent la peine d’être menées. Car ce n’est pas seulement un terrain de foot que les enfants veulent défendre, mais leurs possessions. En effet, comme le dénonce Kaouther Adimi, le pays est gangrené par l’armée et l’administration : l’armée dicte le tempo, le peuple y répond. À travers son récit, qui prend véritablement son envol lorsque les enfants défendent leur terrain de football, elle dénonce la violence du régime, les agissements de la classe politique dirigeante…

Le récit est plutôt concis, tout comme les chapitres, cela permet à l’histoire d’avoir un rythme plutôt élevé : l’autrice multiplie les points de vue, passant des enfants aux parents sans que cela ne nous dérange un seul instant. Les enjeux sont clairement explicités et on a qu’une seule envie : que les enfants gagnent.

Ici, ce n’est pas le football qui joue un rôle central, mais le terrain, qui devient un véritable symbole de lutte sociale.

Les Petits de décembre

18€00
8.3

Intérêt football

7.0/10

Style

8.5/10

Accessibilité

9.5/10

Pour

  • Un combat contemporain
  • Une histoire à auteur des enfants

Contre

  • Un peu court
  • Une fin très abrupte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donner votre avis sur ce livre