Menu Fermer

L’OM est à nous – anthropologie d’une passion populaire [CRITIQUE]

Votre avis sur ce livre ?
L'OM est à nous
Titre: L'OM est à nous
ISBN13: 9791030704693
Genre:
Nombre de pages: 176
Publié: 09 septembre 2021
Étiquette:
Catégories: ,
Prix: 15€
"Quand les Marseillais font entendre leur mécontentement, l’industrie du foot tremble ! En janvier 2021, des supporters prennent d’assaut le siège de l’OM. Pour comprendre cet événement symbolique qui essaime en Europe, Alain Hayot et Jean-Louis Pacull analysent cent vingt ans de passion fusionnelle entre Marseille et l’OM. Ils éclairent le lien entre une ville monde, populaire, cosmopolite, rebelle et indépendante, et son club de foot, véritable métaphore de notre société, extraordinaire creuset d’identifications, avec son stade mythique, image de la ville et théâtralisation de ses rapports sociaux."
3.3Note globale

L'OM est à nous

Janvier 2021: des ultras de l’OM prennent d’assaut le centre Robert Louis Dreyfus, centre d'entraînement et de formation du club où se situent aussi ses bureaux administratifs. De cet événement, ...

  • Intérêt Football
    2.0
  • Style
    4.0
  • Accessibilité
    4.0
  • Impression générale
    3.0

Janvier 2021: des ultras de l’OM prennent d’assaut le centre Robert Louis Dreyfus, centre d’entraînement et de formation du club où se situent aussi ses bureaux administratifs.

De cet événement, Jean-Louis Pacull et Alain Hayot vont faire le point de départ de leur livre. Comment des supporters peuvent-ils s’en prendre aux installations de leur propre club ?

Parce que ce club n’est pas qu’un club de football. Il est un élément incontournable de l’identité marseillaise. S’appuyant entre autres sur les travaux du livre Le match de football (dont Alain Hayot est l’un des co-auteurs), le livre utilise les sciences sociales pour analyser la passion du football dans la cité phocéenne et le rôle de catalyseurs sociaux que jouent notamment les groupes de supporters, dont l’histoire est racontée par leurs membres.

Le livre, par ailleurs, élargit dans les derniers chapitres le débat sur la sociologie du football ainsi que sur sa dérive financière en revenant notamment sur l’épisode de la Superleague.

Ce livre tente donc, dans un effort louable, de réfléchir sur la place du football dans la société, essentiellement à Marseille. Mais quelques erreurs factuelles se glissent ici et là et certains chapitres auraient sans doute mérité un développement plus large. Il reste néanmoins un exercice intéressant de vulgarisation de sciences sociales pour comprendre le football et la ville de Marseille.

Critique par @DidierKilkenny

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Donner votre avis sur ce livre