Menu Fermer

Tigres à la dérive [CRITIQUE]

Votre avis sur ce livre ?
Tigres à la dérive
Titre: Tigres à la dérive
ISBN13: 9782956563594
Editeur:
Genre:
Nombre de pages: 128
Publié: 5 novembre 2021
Étiquette:
Catégories: ,
Prix: 15€
Ton père est mort au début des années 90. Ta mère a traité ce deuil en changeant d’hémisphère. Le comité d’accueil, en Argentine, valait bien la traversée : un beau-père cyclothymique, des adeptes du zazen, l’ombre de Diego Maradona, la statue de Carlos Gardel et le fantôme de ton père, qui avait lui aussi fait le déplacement. En pleine dérive existentielle, au milieu des engueulades et des coups de blues, mieux valait avoir quelques alliés dans son coin : Andres, un vieillard épris de littérature, Luis, un chauffeur de taxi qui cultivait son poil dans la main, et un jeune coach en devenir répondant au nom de Marcelo Bielsa. Parce que la vie c’est pas du gâteau.
3.1Note globale

Tigres à la dérive

Après la mort de son père, le narrateur et sa mère déménage en Argentine pour vivre avec Eduardo son beau-père. Mais la nouvelle vie argentine n’est pas le paradis espéré. Dans l’impossibilité ...

  • Intérêt Football
    1.0
  • Style
    4.0
  • Accessibilité
    4.0
  • Impression générale
    3.5

Après la mort de son père, le narrateur et sa mère déménage en Argentine pour vivre avec Eduardo son beau-père.

Mais la nouvelle vie argentine n’est pas le paradis espéré. Dans l’impossibilité de trouver un logement, la petite famille loge dans un temple bouddhiste. Eduardo ne fait pas grand-chose pour sortir sa tribu de cette situation. Véra, la maman n’a pas de travail non plus.

Le héros, lui, vit sa vie d’adolescent meurtrit pas la mort de son père, à la découverte d’une nouvelle culture, une nouvelle langue et une nouvelle manière d’appréhender la vie.

Heureusement pour lui, plusieurs rencontres le sauveront…

Ce n’est pas un roman sur le football, mais il est saupoudré tout au long du livre :

Bien sûr qui dit Argentine dit Diego, il y est fait plusieurs fois allusion, notamment lors d’un magnifique passage où il est décrit comme un Dieu « ayant la délicatesse de tomber régulièrement de son piédestal ».

Dans le quartier de Rosario, un jeune entraineur a pris les rênes des Newell’s Old Boy : Marcelo Bielsa. Notre héros le rencontrera.

Enfin à la fin du roman, un jeune enfant de 10 ans surnommé « la pulga » attire tous les regards. Il est promis à un grand avenir, paraît-il…

Tigres à la dérive, c’est l’histoire de tous ces gens en quête d’identité, en quête d’un sens à leur vie.

Un roman émouvant plein de nostalgie et de beauté.

L’auteur nous fait voyager en Argentine d’un quartier à l’autre et cela sent bon l’asados et le maté.

Les chapitres très courts de 2-3 pages donnent un tempo très rapide et les 175 pages sont très vite avalées.

Un ouvrage parfait pour les jours de fête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Donner votre avis sur ce livre